a                                                                                                  

a

a

a

  

 

De quoi est-ce qu’on y parle ? surtout de théâtre. De la clownesse triste qui mange son accordéon à la fin de sa chanson. Ou du petit singe qui s’est pendu dans sa loge après la représentation. Mais aussi de ces moments de flottement dans les repas de mariage où le fiancé fait des raies avec sa fourchette sur la nappe en cherchant à voir à quel endroit le motif floral du papier peint se répète. Ou de la meilleure façon de peigner un œuf.  Et puis aussi du A de A-la-tienne-Etienne.

On y parle de la vie, quoi. 

Entre tendresse et insolence, une petite forme très divertissante qui joue avec le public et se prête particulièrement bien au théâtre à domicile.

 

AVEC :

-1e saison: Géraldine Roguez, Laure Boutilier, Elodie Chevallier

-2e saison: Géraldine Roguez, Rémi Oswald, François Charron.

Mise en scène: François Charron  /  Musiques: Maxime Perrin, Rémi Oswald

 

La pièce a été créée au festival « Cour et Jardin » de Champigny-sur-Marne. Elle s’est jouée en appartements, dans des établissements scolaires (une quinzaine de représentations), et dans diverses petites salles et festivals de Paris et de la région parisienne.